La culture de l'égoïsme (PSTFACE DE JEAN-CLAUDE MICHEA)

,

Résumé

En 1986, la chaîne de télévision britannique Channel 4 organisait une rencontre entre Cornelius Castoriadis et Christopher Lasch. Jamais rediffusé ni transcrit, cet entretien analyse les effets moraux, psychologiques et anthropologiques induits par le développement du capitalisme moderne. Les débuts de la société de consommation s'accompagnent de la naissance d'un nouvel égoïsme, qui voit les individus se retrancher de la sphère publique et se réfugier dans un monde exclusivement privé. Sans projet, otages d'un monde hallucinatoire dopé par le marketing et la publicité, les individus n'ont désormais plus de modèles auxquels s'identifier. Une brillante analyse de la crise du capitalisme par deux de ses plus profonds critiques. Cet entretien est suivi de « L'âme de l'homme sous le capitalisme », une postface de Jean-Claude Michéa.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782081292086

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    106 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    256 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

Christopher Lasch

Christopher Lasch (1932-1994) est un historien et sociologue américain de premier plan.ÿSon grand classique, La culture du narcissisme (1979) est un bestseller planétaire. La plupart des titres de Lasch sont disponibles en poche, et un de ses ouvrages vient d'être republié :ÿCulture de masse ou culture populaire (Climats – Flammarion, mars 2011). Un refuge dans ce monde impitoyable est le dernier inédit de Lasch qu'il restait à traduire en français.

Cornelius Castoriadis

Cornelius Castoriadis (1922-1997) s'installa en France en 1945, après des études de philosophie, d'économie et de droit à Athènes. Cofondateur du groupe et de la revue Socialisme ou Barbarie (1949-1965), économiste à l'OCDE (1948-1970), directeur d'études à ITHESS (1980-1995), psychanalyste (1973-1997). Il a publié au Seuil L'Institution imaginaire de la société (1975) et six volumes (dont un posthume) des Carrefours du labyrinthe (1979-1999), ainsi que le recueil Une société à la dérive (2005). Ses séminaires de l'EHESS sont en cours de publication au Seuil: Sur Le Politique de Platon (1999), Sujet et vérité dans le monde social-historique (2002), Ce qui fit la Grèce, 1. D Homère à Héraclite (2004).

empty