à Marie-France Pisier,   

La familia grande de Camille Kouchner est dédiée à Marie-France Pisier.

  • « Souviens-toi, maman : nous étions tes enfants. »

    C.K.

    C'est l'histoire d'une grande famille qui aime débattre, rire et danser, qui aime le soleil et l'été.

    C'est le récit incandescent d'une femme qui ose enfin raconter ce qui a longtemps fait taire la familia grande.

    Camille Kouchner, 45 ans, est maître de conférences en droit. La Familia grande est son premier livre.

  • Comprenant qu'elle était loin d'être la seule à avoir connu une enfance et une adolescence saccagées, Sophie Chauveau a enquêté pour dresser l'inventaire des victimes et des bourreaux de sa famille. La dynastie de pervers, qui commence avec le dépeceur du Jardin des Plantes pendant le siège de Paris, se poursuit sur trois générations.
    Unique par l'ampleur de ce qu'il dévoile, son témoignage sur l'inceste est d'une force inouïe.
    Voici le roman monstrueux d'une famille hors normes.

  • L'été. Dans une villa du Cap-Ferrat à l'abri des regards... La belle imposture que leur histoire d'amour, cette illusion volontaire qui les tient rassemblés, tendus l'un vers l'autre, ces deux héros que tout sépare... Camille sort à peine du lycée, Jonas est un acteur célèbre. Elle l'accable de ses railleries, de son savoir tout neuf, et le comble de son corps d'enfant. Il a peur des microbes, de la mer, et feint de ne pas comprendre Shakespeare. Mais il règne. Sur le coeur de Camille, sur une faune d'amis courtisans et sur le monde alentour qui s'exclame à son passage. Qui viendra dénouer, dans l'écho lointain de la guerre d'Algérie, leurs liens secrets par la force affirmée d'une imposture plus folle encore ?

  • Une incroyable traversée du XX e siècle : l'histoire romancée d'Evelyne Pisier et de sa mère, deux femmes puissantes en quête de liberté.
    Mona Desforêt a pour elle la grâce et la jeunesse des fées. En Indochine, elle attire tous les regards. Mais entre les camps japonais, les infamies, la montée du Viet Minh, le pays brûle. Avec sa fille Lucie et son haut-fonctionnaire de mari, un maurrassien marqué par son engagement pétainiste, elle fuit en Nouvelle-Calédonie.
    À Nouméa, les journées sont rythmées par la monotonie, le racisme ordinaire et les baignades dans le lagon. Lucie grandit ; Mona bovaryse. Jusqu'au jour où elle lit
    Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir. C'est la naissance d'une conscience, le début de la liberté.
    De retour en France, divorcée et indépendante, Mona entraîne sa fille dans ses combats féministes : droit à l'avortement et à la libération sexuelle, égalité entre les hommes et les femmes. À cela s'ajoute la lutte pour la libération nationale des peuples. Dès lors, Lucie n'a qu'un rêve : partir à Cuba. Elle ne sait pas encore qu'elle y fera la rencontre d'un certain Fidel Castro...
    Et soudain, la liberté, c'est aussi l'histoire d'un roman qui s'écrit dans le silence, tâtonne parfois, affronte le vide. Le portrait d'une rencontre entre Evelyne Pisier et son éditrice, Caroline Laurent - un coup de foudre amical, plus fou que la fiction. Tout aurait pu s'arrêter en février 2017, au décès d'Evelyne. Rien ne s'arrêtera : par-delà la mort, une promesse les unit.
    Découvrez le nouveau roman de Caroline Laurent,
    Rivage de la colère, finaliste de plusieurs prix :

    Prix des Maisons de le Presse 2020
    Prix France Bleue / Page des Libraires
    Prix des libraires
    Prix Françoise Sagan- Prix Marguerite Duras 2017 - Prix Première Plume 2017 (Furet du Nord) - Talent à découvrir Cultura 2017 - Sélection Prix du Style 2017 - Sélection Page des Libraires 2017 - Grand prix des lycéennes ELLE

  • - 54%

    Une question d'âge

    Evelyne Pisier

    • Stock
    • 5 Janvier 2005

    Les livres racontent souvent une adoption qui se passe bien. Les parents ont éprouvé de grandes difficultés avant de découvrir leur enfant, il y a inévitablement une période d´apprivoisement, d´apprentissage des deux côtés, mais tout le monde finit par y arriver, se trouver et construire. Le roman d´Évelyne Pisier raconte bien l´attente et les difficultés que tout couple « adoptant » éprouve mais, dans cette histoire, ces premiers instants sont sans doute les plus simples et les plus logiques. Une question d´âge nous montre, sur dix-huit ans, une adoption qui se passe très mal, où l´enfant - ici une petite puis une jeune fille - ne supporte pas sa situation d´enfant « illégitime », l´absence de liens sanguins. C´est l´histoire d´une rébellion permanente, d´un enfer vécu par une mère et un père très aimants mais impuissants, et forcément maladroits dans leur amour et leur impuissance. Parce qu´il est écrit sans complaisance ni fioritures, ce roman, qui prend parfois les allures d´un témoignage, surprendra par sa force et son incorrection, et surtout par toutes les vérités qu´il révèle.

    Tout ce qui n´est pas bon à dire, tout ce qui est tu dans la plupart des cas s´exprime dans Une question d´âge, avec humour aussi, et un aplomb teinté d´une tendresse infinie.

  • Le droit des femmes

    Evelyne Pisier

    • Dalloz
    • 9 Janvier 2019

    L'ouvrage présente les textes juridiques concernant l'évolution des droits politiques, civils et sociaux des femmes françaises, de la Déclaration des droits de l'Homme à nos jours.

  • Au collège de Nouméa, Théa Forestier n'est pas une élève comme les autres. Elle a quinze ans à peine. Mais sous sa robe à smocks, son visage lisse et sa frange bien nette se cache un petit carnassier cruel. Son frère et elle s'aiment à la vie, à la mort. Avec Isabelle Demur, sa meilleure amie, elles veulent tout partager. Tout, tout de suite. Ivre de sensations nouvelles, elle joue la passion, la haine, la souffrance, la peur, le plaisir. Elle humilie son amoureux, terrorise Isabelle. Cachée derrière les bougainvillées, elle espionne sa mère qui, tous les matins, disparaît pour d'étranges promenades à cheval.
    Chronique tumultueuse du monde des colonies à l'heure où la IVe République agonise, "le Bal du Gouverneur" en restitue la violence, la sensualité et les sortilèges. Vous y apprendrez les mille et une manières d'utiliser une bicyclette, la valeur inestimable des cagous - ces oiseaux qui aboient -, comment les cornes de nacre repoussent les requins-marteaux, comment une adolescente peut, seule, neutraliser un phare, comment on tue des "bagnards" avant l'arrivée du ministre...et comment on peut - presque - mourir d'amour.

  • Ses parents morts dans un accident de voiture quelques heures après sa naissance, Louise est recueillie par Paul, le frère jumeau de son père. Ils auraient pu vivre heureux tous les deux, comme père et fille, comme frère et soeur, peut-être bientôt comme des amoureux, si Marina n´était pas entrée un jour dans la vie de Paul. Marina est très jeune, très belle, très forte aussi. C´est elle qui convainc Paul de l´épouser. C´est elle qui croit devenir une belle-mère idéale pour Louise. C´est elle qui décide enfin que Paul lui donnera un enfant. Des rêves de jeune fille que Louise va combattre les uns après les autres, tombant enceinte à son tour, n´épargnant ni Marina ni son faux père Paul d´aucune crise, d´aucun caprice, d´aucun chantage.


    Le roman d´Évelyne Pisier raconte la vie de ces trois personnages. Chacun des protagonistes nous dévoile en prenant la parole à tour de rôle les mystères et les secrets de cette histoire.


    Après le succès critique et public d´Une question d´âge, Évelyne Pisier confirme avec ce nouveau livre ses dons uniques d´observatrice tant sur la jeunesse et l´adolescence que sur le couple dans la société contemporaine. Une fois de plus, elle prend des risques, son roman surprend par son audace et son incorrection. Tant pis et tant mieux puisqu´il dit ses doutes, ses peurs, ses impuissances et les nôtres.

  • Myriam Dulac a disparu. Est-elle morte ? A-t-elle rejoint, au-delà des mers, ceux dont elle partageait peut-être l'espoir et les combats ? A-t-elle voulu, par cette fuite, manipuler secrètement les désirs d'autrui ? Laura, une jeune photographe qui l'a suivie des années durant à travers le monde, ignore tout, presque tout. Pourtant, et impérieusement, il lui faut retrouver la trace de cette femme troublante.
    Quête intense, déraisonnable, qui la conduit à prendre sa place entre son mari et sa fille : peut-on se glisser sans risque dans une vie qui ne vous appartient pas ? Où commence et où finit la vérité d'un sentiment ? Plusieurs personnages traverseront ce tumulte ; ils s'y perdent, s'y brûlent, avec délices et frayeurs, au fil d'une aventure qui mêle les urgences de chacun en une seule vague d'amour. Mais qui peut vraiment dire : je n'ai aimé que vous ? Il faudra entendre ces quelques mots comme le bruit d'un destin hésitant ; comme l'écho de la passion qui court entre les êtres, qui les sépare ou les précipite, tout proches, parmi songes et mensonges.

  • L'héroïne de ce roman est la fille d'un homme politique prestigieux, et l'épouse d'un jeune loup déjà ministre, promis à un avenir fulgurant. Pourtant, cette femme ne se sent pas aimée. Plus grave, elle a le sentiment que son mari, Paul, ne l'a épousée que pour bénéficier du prestige de son beau-père. Elle songe à divorcer lorsque Paul est terrassé par une crise cardiaque... Commence alors une passionnante enquête. Est-il certain que Paul n'était guidé que par son ambition ? Ne voulait-il pas plutôt épargner à son épouse quelques vérités embarrassantes sur son intouchable beau-père ? Et qu'y a-t-il au juste dans ces documents qu'il conserve précieusement dans un coffre - dont l'héroïne découvrira le contenu avec effroi ? Ce roman décrit ainsi les coulisses balzaciennes de la vie politique. Il raconte surtout comment une femme s'avise, trop tard, qu'elle était aimée par l'homme dont elle avait cru percevoir l'indifférence...

  • Mona Desforêt a pour elle la grâce et la jeunesse des fées. En Indochine, elle attire tous les regards. Mais entre les camps japonais, les infamies, la montée du Viet Minh, le pays brûle. Avec sa fille Lucie et son haut-fonctionnaire de mari, un maurrassien marqué par son engagement pétainiste, elle fuit en Nouvelle-Calédonie.
    À Nouméa, les journées sont rythmées par la monotonie, le racisme ordinaire et les baignades dans le lagon. Lucie grandit ; Mona bovaryse. Jusqu'au jour où elle lit
    Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir. C'est la naissance d'une conscience, le début de la liberté.
    De retour en France, divorcée et indépendante, Mona entraîne sa fille dans ses combats féministes : droit à l'avortement et à la libération sexuelle, égalité entre les hommes et les femmes. À cela s'ajoute la lutte pour la libération nationale des peuples. Dès lors, Lucie n'a qu'un rêve : partir à Cuba. Elle ne sait pas encore qu'elle y fera la rencontre d'un certain Fidel Castro...

  • Théa se lève au petit jour afin de surprendre sa mère galopant sur la plage, seule façon d'entretenir, avec celle dont l'amour est trop partagé, un lien secret. Elle court, la nuit, saboter le sémaphore, afin de provoquer le naufrage, sur le récif de corail, du bateau qui doit emmener son amie Isabelle loin de Nouméa, l'arrachant à elle. Dans le milieu colonial de Nouvelle-Calédonie des années 1950, où règnent conformisme et intrigue, une petite fille, fascinée par la sensualité trouble du monde adulte, découvre la sexualité. Le Bal du gouverneur, Marie-France Pisier, Grasset, 1984

empty