Caroline Laurent

  • Pourquoi l'amour créé-t-il de la culpabilité ? Pourquoi angoisse-t-on là où on aime ? Et comment rendre à l'amour sa richesse et sa fécondité ?

    C'est le vécu amoureux qui - au dire de Freud - donne aux humains les plus grandes satisfactions. Mais c'est aussi la culpabilité qui hante le couple. Passé l'état de grâce et d'heureuse innocence des débuts, le sentiment de culpabilité réciproque s'installe fréquemment. C'est un fait que la clinique confirme : l'amour, contrairement à la simple jouissance, crée de la culpabilité chez le sujet. On angoisse là où l'on aime. Par un paradoxe, celui qui croit ne pas avoir été aimé se sent coupable.
    Ce livre revient donc à la question de l'amour pour l'envisager par ce symptôme de culpabilité. Culpabilité qui certes l'entrave, mais en fait aussi la profondeur, depuis la prime enfance, jusqu'à la vie de couple, en passant par l'expérience oedipienne des premières amours, pour le pire et le meilleur... « L'amour coupable », qui sépare et fait lien à la fois.
    Un ouvrage toujours accessible, qui montre comment la prise en compte et l'analyse de ce symptôme est la voie la plus sûre pour rendre à l'amour sa richesse et sa fécondité.


  • Présentation du concours et du métier :informations relatives au déroulé du concours et de la formation ;découverte du métier à travers 10 questions + entretien de professionnels ;tests pour faire le point sur ses motivations et son projet professionnel.Méthode des épreuves écrites et orales :méthodologie pas à pas à partir de sujets d'épreuve + entraînement guidé pour acquérir la méthode ;simulations d'entretien avec le jury.Entraînement aux épreuves :sujets corrigés et commentés + auto-évaluation sur les notions acquises.Connaissances indispensables pour les épreuves :fiches thématiques sur les sujets potentiels du concours pour les épreuves écrites et l'épreuve orale.> Un véritable coaching du candidat (auto-évaluation, tests, conseils, astuces)> Un cahier de 16 pages en couleurs regroupant les éléments indispensables à connaître pour l'épreuve

  • La société post-moderne génère un certain nombre de crises, pertes de repères et problèmes d'adaptation.
    Pour y faire face, l'accompagnement psychologique conçu dans cet ouvrage repose sur une intervention brève (allant d'un entretien à un dispositif d'une quinzaine d'heures) et permet :
    - de proposer des nouveaux dispositifs à des publics variés (salariés, demandeurs d'emploi, jeunes, etc.) ;
    - d'intégrer certains exercices dans un dispositif existant (psychothérapie, formation d'adultes, bilan de compétences, accompagnement à la recherche d'emploi, conseil en évolution professionnelle, etc.) ;
    - de mener une réflexion sur la posture de l'intervenant.
    Outre les repères théoriques et pratiques fournis dans le livre, le lecteur peut bénéficier de compléments en ligne comportant les exercices originaux pour aider les personnes à développer le sens qu'elles comptent donner à leur vie et/ou à leur travail, pour accroître leur bien-être et renforcer des prises de décisions équilibrées et lucides.


  • L'ouvrage présente les thèmes d'actualité sanitaire et sociale en 27 fiches synthétiques
    Il propose 250 QCM pour tester l'acquisition de ses connaissances
    Le petit ouvrage parfait pour réviser et s'entraîner au concours d'Accompagnant Educatif et Social ! 

  • Quatre histoires de femmes se croisent dans ce livre, avec leurs épreuves et leurs rituels de passage. Chemin initiatique entre ombre et lumière, chaque récit révèle les ressources de l'héritage insoupçonné issu des rencontres en chemin. Ces écritures puissantes et singulières invitent à se relier aux forces de vie, que ce soit face au désir d'enfanter, à la naissance d'une première petite-fille, à l'annonce d'un cancer ou à la mort d'une marraine initiatrice.

  • En leur temps, l´élaboration jurisprudentielle d´un droit communautaire des droits fondamentaux et la proclamation de la Charte des droits fondamentaux de l´Union n´ont pas manqué de poser la question d´une complémentarité et/ou d´une concurrence avec le système de la Convention européenne des droits de l´homme. Mais les termes du débat semblent désormais renouvelés depuis que l´entrée en vigueur du traité de Lisbonne a fait sortir la Charte de la catégorie des textes déclaratoires et engagé l´Union à adhérer à la Convention. La place et le poids de ces deux instruments s´en voyant modifiés, la période invite à repenser les relations entre les deux systèmes de garantie des droits de l´homme dans l´espace européen. Aussi l´ouvrage veut-il davantage s´intéresser à la théorie de l´équivalence des protections, à la fois comme élément de cohérence matérielle (dans le contenu des garanties offertes par la Charte et la Convention) et comme instrument d´articulation fonctionnelle (entre les contrôles respectivement assurés par la Cour de justice de l´Union européenne et par la Cour européenne des droits de l´homme), en intégrant une réflexion sur ce que pourrait ou devrait impliquer à cet égard l´adhésion en termes d´ajustement de leurs compétences. En prise sur les développements les plus récents, l´ouvrage se propose ainsi de jeter un nouveau regard sur l´avenir de la protection juridictionnelle des droits fondamentaux en Europe. Il intéressera les praticiens, confrontés aux problèmes de la coexistence et de l´articulation entre droit de l´Union et droit de la Convention, les professeurs, les chercheurs et les étudiants du troisième cycle.

  • **Format papier épuisé** Le premier numéro du magazine Nouveau Projet. Inclut notre dossier «(Sur)vivre au 21e siècle», avec des textes de Charles Taylor, Joseph Heath et Andrew Potter, Mathieu Arsenault, Caroline Allard, Hugo Séguin, Nicholas Carr et autres.

  • Les collectionneurs jouent un rôle primordial dans la préservation de notre patrimoine. Confrontés à des enjeux déterminants pour leur avenir, Continuité a pris l'initiative de consacrer le dossier de son numéro d'hiver à l'univers de ces êtres passionnés et généreux qui méritent non seulement notre respect, mais aussi notre reconnaissance. Hors dossier, la chronique « Conservation » s'intéresse au métier de restaurateur et à ses mutations au fil du temps, la chronique « Fiche technique » traite de l'isolation des maisons anciennes et, enfin, la chronique « Mémoire » se penche sur l'histoire du site où se trouve la Maison-des-Marins, le nouveau pavillon du musée Pointe-à-Callière.

  • Although it resonates today with lavender fields, sunny heritage locations and the gentrified memory of Paul Cézanne's pictorial turbulence, Provence has not always been the attractive territory of pacified leisure and festival culture. Since the seventeenth century, indeed, the region has inscribed its shifting geography, complex politics and the extraordinary diversity of its land and seascapes in the perception and imagination of British visitors. In the steps of anonymous or excellent travellers, the chapters of this volume chart some of the most significant moments in the intercultural transactions between the proud linguistic and literary distinctiveness of the province on one hand and the always challenged and sometimes baffled perception of Anglophone (and Anglophile) visitors on the other. Spanning across two centuries, from the largely unknown pre-revolutionary Provence visited by John locke and tobias smollett through the Victorian paradise of popular tourism and finally to the more secret `homeland' of Modernists, this volume reveals an unexpected Provence which, in oblique and complex ways, has long held a mirror to British culture and often acted as the laboratory of its artistic life.

  • Le premier numéro du magazine Nouveau Projet. Inclut notre dossier «(Sur)vivre au 21e siècle», avec des textes de Charles Taylor, Joseph Heath et Andrew Potter, Mathieu Arsenault, Caroline Allard, Hugo Séguin, Nicholas Carr et autres.

  • Tous ont en commun d'avoir eu des grands-parents ayant combattu pendant la Grande Guerre. À ces dix personnalités politiques qui ont accepté de parler à coeur ouvert, leurs aïeuls ont raconté la violence du front, la mort de leurs camarades et les difficultés du retour. Qu'ont transmis ces poilus à leurs petits-enfants qui sont les derniers à les avoir entendus ? Au cours de leur enquête, les auteurs ont reçu de nombreuses confidences, parfois très inattendues, souvent touchantes, de ces dix hommes et femmes d'aujourd'hui, habituellement peu bavards sur leur enfance et leurs secrets de famille. On comprend combien tous, sans exception, ont été marqués pour toujours par les récits de leurs grands-parents. Au fil des témoignages, on découvre à quel point la Grande Guerre a façonné leur imaginaire, favorisé leur conscience politique et, pour la plupart, les a conduits à s'engager.

empty