Olivier Latyk

  • "Le soleil se lève à peine. Marcello, le petit pois et Nanni, le haricot sont fatigués de leur longue marche et entrent dans la cour d'une ferme pour se reposer.  Mais dans cette ferme, il y a un poulailler. Et qui dit poulailler, dit coqs et poules. Et ces bêtes à plumes adorent les légumes verts ! (Surtout les petits pois et les haricots.) Marcello et Nanni n'ont même pas le temps de dire ouf qu'ils sont déjà dans le ventre d'un coq... Zut alors !"
    Ainsi commencent les aventures délirantes de deux amis, Marcello et Nanni, respectivement donc petit pois et haricot de leur état. Quand on est tout petit et que le monde semble plein de dangers, autant se serrer les coudes, et avoir de l'imagination ! Et la route débouche parfois sur le lieu  que l'on cherchait sans le savoir depuis toujours...

  • Quelque chose de terrible est arrivé : le sac des bruits des moyens de transport a été mélangé avec celui des cris des animaux. Depuis, l'ambulance fait "coin-coin", la sonnette du vélo "ouaf-ouaf", l'hélicoptère "hi-han"... Comment faire en sorte que tout rentre dans l'ordre ?
    Une histoire qui joue avec les onomatopées.

  • Alors que Sidonie se met en route, les trois fils du voisin se moquent d'elle et lui jettent des pierres en la traitant de folle. Mais Sidonie s'en moque. Elle évite les pierres et poursuit son chemin.
    Arrivée dans le palais du Vent, elle lui explique sa requête. Le Vent, sur son trône, l'autorise à prendre ce qu'elle veut, Sidonie ramasse une petite poignée de grains. À son retour, elle les sème dans le champ de ses parents. Et quelques jours plus tard, des petits lutins aux chapeaux pointus apparaissent ! Aussitôt, ils se mettent au travail : plantent des légumes dans le potager, réparent le toit de la ferme, installent un poulailler, une étable... Sidonie et sa famille sont sauvés !
    Les trois fils du voisin sont jaloux. Ils décident de partir à leur tour au Palais du Vent. À nouveau, le Vent leur propose de prendre ce qu'ils veulent. Les trois fils du voisin remplissent alors d'énormes sacs de grains et se dépêchent de rentrer chez eux pour les semer. Mais cette fois, ce sont trois géants qui surgissent. Et ils ne sont pas aussi gentils que les lutins...

empty