• Tout débute un beau jour quand le narrateur trouve une chose par terre, dans la rue. Une chose ? Quelque chose, de forme ovale, à la fois mou et dur, qu'il ne parvient pas à identifier mais qu'il prend dans le creux de sa main.
    Commence alors pour lui une étonnante divagation où, guidé par sa recherche, il connaîtra mille et une aventures : lors de son voyage, il rencontrera des universitaires spécialistes de littérature israélienne, une troupe de cirque d'un genre un peu particulier, un groupe de Juifs à la poursuite de leur utopie, et non pas une, mais deux femmes prénommées Shloma.
    De rencontres inopinées en hasards improbables, l'équipée de notre héros se relance à chaque fois. Car bien sûr tous ces personnages hauts en couleur ont un point commun : ils ont chacun un avis sur la question.

  • Comment deux envoyés spéciaux sur Terre, Aziraphale (ange, bibliophile et libraire à mi-temps)
    et Rampa (démon, lunettes noires, Bentley et bottes en peau de serpent), décident de faire
    capoter l'Apocalypse qu'ils sont chargés par leurs patrons respectifs, Dieu et Satan, de déclencher
    en 1999 à Londres...

  • Sez ner

    Arno Camenisch

    Ils sont quatre : l'armailli (ou maître-fromager), l'aide-armailli, le vacher et le porcher. Avec eux, les vaches, les cochons, la chèvre et le bouc, deux chiens, un chat, des poules et leur coq. Et pour seule femme la bergère du chalet voisin.En quelques trois cents proses brèves, qui sont autant d'images fortes, Arno Camenisch raconte leur quotidien : la routine, les corps à la tâche, les rapports de force, la frustration et les rêves, le temps qu'il fait ou qui passe et l'irruption inattendue d'autrui dans leur monde.Récit documenté et burlesque d'un été sur l'alpage, dans la sursilva des Grisons, Sez Ner donne à entendre une musique malicieuse, déchirante sous son apparente légèreté.Arno Camenisch est né en 1978 à Tavanasa, dans les Grisons. Il écrit de la poésie, de la prose et pour la scène, principalement en allemand, parfois dans sa langue maternelle, le romanche (sursilvan). Il vit à Bienne. Chez Quidam, il est l'auteur de Sez Ner, Derrière la gare et Ustrinkata (2020), soit le «cycle grison».

    Arno Camenisch est né en 1978 à Tavanasa, dans les Grisons. Il écrit de la poésie, de la prose et pour la scène, principalement en allemand, parfois dans sa langue maternelle, le romanche (sursilvan). Il vit à Bienne. Publié par l'éditeur Urs Engeler, il est l'auteur de Sez Ner (2009), Derrière la gare (Hinter dem Bahnhof, 2010), Ustrinkata (2012), soit le «cycle grison». Et aussi de Fred und Franz (2013), Die Kur (2015), Der letzte Schnee (2018) et Golden Years (2020).

  • À quarante ans, Raymond Gunt mène une existence misérable entre une ex-femme qui le méprise, un appartement londonien crasseux et une carrière de cameraman ratée. Engagé pour le tournage d'une célèbre téléréalité américaine aux îles Kiribati, en plein océan Pacifique, Raymond s'attend à connaître des jours luxurieux. Mais il attire littéralement les catastrophes les plus extrêmes et les plus imprévisibles...

  • Ce texte inclassable a d'abord été l'un des plus fulgurants manifestes dada, dont Tristan Tzara s'est inspiré pour son Manifeste Dada (1918). Or, quand il le republie en 1927, Serner le transforme en manuel de savoir-vivre... pour voyous de haute volée ! Ce guide burlesque regorge de conseils avisés en toutes circonstances, que ce soit en charmante compagnie, en voyage ou encore dans l'habillement. Face à une époque de paranoïa aiguë, il s'agit d'instruire l'homme de cour moderne, à savoir l'escroc. Et en somme, de faire l'éloge du cynisme. Serner inflige une thérapie par électrochocs à une humanité dont la folie ne trouve plus de contrepoint que dans la sagesse de l'aigrefin : « Le monde veut être trompé, c'est certain. D'ailleurs, il deviendra sérieusement méchant, si tu ne le fais pas. »

    Né en 1899 à Carlsbad et mort au camp de Theresienstadt en 1942, Walter Serner a d'abord été l'une des plus brillantes figures du mouvement Dada. L'originalité de ses romans, publiés au début des années vingt et devenus des classiques de la littérature moderne, lui a valu le surnom de "Maupassant du crime" et de "Choderlos de Laclos des bas-fonds".

  • Cette traduction, totalement nouvelle, prend acte de la redécouverte des comédies de Plaute par Pierre Letessier, comme « comédies musicales ». D'où un dispositif simple qui découpe le texte en « scènes » selon qu'elles sont ou non chantées et dansées, ce qu'aucune édition jusqu'ici n'avait pris en compte. Autre découverte à l'origine de cette traduction : Plaute est un théâtre du jeu. Jeux de mots et jeux du corps (danse), jeux avec les conventions scéniques, jeux d'allusions à la société romaine, jeux entre le latin et le grec, car le grec était à l'époque de Plaute la langue des élites cultivées comme des marchands et des esclaves. C'est pourquoi les termes grecs du texte de Plaute sont traduits par de l'anglais basic. Une fois débarrassé de ses interprétations classiques et de ses lectures modernes réalistes, le texte de Plaute est un festival de jeux entre les mots du poète, la voix du chanteur, le corps des comédiens, la musique de la "tibia". Cette édition en intégrale sera un outil de travail inégalé pour les professionnels du spectacle, les enseignants et les étudiants, tout en offrant un plaisir de lecture inattendu au grand public.

  • Leo McCarey

    Fernando Ganzo

    Malgré la renommée dont jouissent certains de ses films (comme Elle et lui ou Cette sacrée vérité) et ses collaborations avec Laurel et Hardy et les Marx Brothers, Leo McCarey demeure un cinéaste méconnu. De son vivant, il a pourtant bénéficié de la reconnaissance de ses pairs : admiré par Capra, Ford, Lubitsch ou Renoir, McCarey a obtenu quatre oscars et était l'un des hommes les mieux payés à Hollywood en raison de succès commerciaux considérables.
    Richement illustré, cet ouvrage collectif réunissant les meilleurs spécialistes revient sur les grandes caractéristiques du cinéma de McCarey : son rythme unique, l'importance de la musique, de l'enfance, et surtout la transition du rire aux larmes qu'il a maîtrisée comme personne.

    Gilles Esposito, Fernando Ganzo, Charlotte Garson, Molly Haskell, Jacques Lourcelles, Miguel Marías, Sandrine Rinaldi, Patrice Rollet, Marcos Uzal, Nicolás Zukerfeld.

    Préface de Whit Stillman.

  • Compagnon de route de Charlie Chaplin, Mack Sennett, Fatty Arbuckle, Harold Lloyd ou des Marx Brothers, Buster Keaton commence sa carrie

  • Les Borgia

    Thomas Gunzig

    Et si, un jour, par accident, on voyait enfin nos familles telles qu'elles sont : de toutes petites cages peuplées de monstres terrifiants. L'ironie voudrait sans doute que ces familles, on continue à les aimer. Par-dessus tout. Les Borgias est une comédie contemporaine qui raconte cette histoire presque drôle. Une histoire de quête de la famille idéale...

  • Un recueil composé de deux pièces de théâtre inédites. La première raconte l'histoire d'une reine et de son bouffon vivant un amour fou en proie aux jeux du pouvoir. La deuxième est une pièce en un acte, une fable sur la relativité des choses : la réussite y est opposée à la mort.

  • Le fol marbre

    Dennis Cooper

    Passages dérobés, chambres secrètes, esprits et sexualités troublés : on ne sait quoi dans ce livre en gouverne l'épais mystère, le labyrinthe mental. Il y est
    question, parfois sur le mode de la farce qui n'est pas le moins efficace, de transmission, mais aussi de viol, de torture, de cannibalisme. Dennis Cooper joue d'une culture française qui l'a fortement imprégné et de l'esthétique gore pour brouiller des pistes qui mènent cependant toutes à un malaise contemporain, au problématique passage à l'âge adulte de jeunes gens profondément désorientés.

  • Le mystère des Morokons

    Eric Eydoux

    Estelle, jeune diplômée de l'école de police, fait ses débuts de lieutenant au commissariat de Caen. Alors qu'elle rend visite à Gérard Sorbet, un vieil ami de ses soixante-huitards de parents, une luxueuse voiture vient s'encastrer dans la maison de ce dernier. Mais alors que le conducteur rend son dernier soupir, la jeune enquêtrice, qui a tout juste le temps d'appeler les renforts, doit s'enfuir, tandis que Sorbet disparaît inexplicablement.

    L'histoire aurait pu en rester là mais Estelle n'en démord pas, l'affaire est plus compliquée qu'il n'y paraît, et la jeune femme est bien décidée à faire toute la lumière sur ce mystère. Des indices la mènent tout droit vers les Morokons, une peuplade chinoise aux moeurs surprenantes, longtemps ignorée du reste du monde. S'enchaînent alors de nombreuses péripéties rocambolesques pour la jeune lieutenant en quête de vérité.

    Découvrez un roman aux personnages désopilants, pour des aventures menées à un rythme explosif !

  • Sun Chang est professeur d'université et mène une vie paisible à Pékin, entre femme et enfant. Mais voilà qu'un garçon nommé Zheng Shiyou fait irruption chez lui et le supplie de l'aide : sa petite amie veut se suicider ! Elle s'appelle Mai Keke et est persuadée qu'il ne l'épousera jamais. Sun Chang les raisonne, engage la parole du jeune homme. qui aussitôt se volatilise ! Mai Keke n'aura alors plus qu'une seule idée en tête, celle de mourir : Sun Chang et son épouse auront beaucoup à faire pour l'en empêcher.
    Dong Xi, avec sa verve habituelle, nous offre une description particulièrement décalée du quotidien d'un couple de citadins chinois. Un plaisir de lecture !

  • Poupée de marbre

    Julien Gabriels

    • Iggybook
    • 24 Janvier 2017

    Qui de Sabine Meyer, Nadège Ravel ou Nadège Pédrono, ou encore Agnès, toutes amies de Sonia Sliwinski, celle que l'on surnommait la « poupée de marbre », pourra aider Paul Kolmaski, journaliste d'investigation, à résoudre une curieuse énigme qui le mènera au pied d'un nid de hulotte, en forêt de Fontainebleau ? Associant enlèvements, rebondissements, trahison, mystère, rébus, humour et fantastique atypique, personnages burlesques dont une cocasse gardienne d'immeuble, ce roman vous fera découvrir l'étonnant secret de la « déesse transcendantale », représentée en effigie sous la forme d'une femme accoudée sur une comète, pour faire passer au-delà du défunt rideau de fer des informations sibyllines, et, qui sait, confidentielles...

  • 'San Diego ... été 1977, suite à la découverte des cadavres de Michel Gruyère, animateur de jeu sur la télé locale et de Patrick Poireau D'Arvor, il ne fait désormais plus aucun doute : un serial killer de vedettes du show-business sévit dans la région. N'écoutant que leur courage, Larry Flanagan et Patrick Murphy , inspecteurs de police, accompagnés de leur chien Spanky et du commissaire JENKINS, vont tenter de remonter la piste du tueur à travers les rues de San Diego'. BD humoristico-policière d'un univers burlesque et déglingo. Bref une aventure originale à ne pas manquer !

  • LE RADIS DE LA MEDUSE

    Poulpos

    • Iggybook
    • 22 Novembre 2019

    Dans les hortillonnages d'Amiens, un navet et un citron doivent se bouturer. Le scotchage est perturbé par un concombre jaloux, puis interrompu par la mobilisation générale des endives contre des poireaux voleurs de crottin de cheval.

    Tombés en disgrâce, greffon et porte-greffe sont emmenés pour servir de bouclier maraîcher...

empty