• En 2012, Thésée quitte "la ville de l'Ouest" et part vers une vie nouvelle pour fuir le souvenir des siens. Il emporte trois cartons d'archives, laisse tout en vrac et s'embarque dans le dernier train de nuit vers l'Est avec ses enfants. Il va, croit-il, vers la lumière, vers une réinvention. Mais très vite, le passé le rattrape. Thésée s'obstine. Il refuse, en moderne, l'enquête à laquelle son corps le contraint, jusqu'à finalement rouvrir "les fenêtres du temps"...

  • Puis, ce que les prophètes de la transformation sociale n'avaient pas eux-mêmes prévu, voici que la féodalité industrielle n'est pas plus solide que ne l'avait été l'anarchie industrielle, ce n'est encore qu'une crise, qui doit passer comme la première :   Sic erat instabilis tellus, innabilis unda.   Anarchie ou féodalité, en effet, l'histoire le démontre, c'est toujours le défaut d'équilibre, l'antagonisme, la guerre sociale, auxquels, dans l'état actuel des esprits, on ne saurait imaginer de remède qu'au moyen d'une concentration plus puissante, d'un troisième terme sériaire, que nous nommerons, sans nulle intention maligne, EMPIRE INDUSTRIEL.

  • La vie de Jack Sidewinter semblait toute tracée : son père, riche homme d´affaire influent allait bientôt céder sa place à la tête d´un empire industriel. Son fils en était le seul héritier et son cursus universitaire avait été minutieusement fabriqué pour qu´il devienne le digne héritier de son père... Mais la vie réserve de bien étranges surprises. Il suffit d´un drame pour que tout bascule en un instant. La vie de Jack s´en trouvera bouleversée, il sera pris dans un engrenage dont il ne sortira pas indemne. Plongé dans des aventures extraordinaires il va devoir effectuer un périple digne d´Ulysse dans l´espace intergalactique à la recherche de son ennemi juré. Au début, ivre de vengeance il ne jurait que par sa mort mais une succession inouïe d´événements va changer le cours de sa vie. Que va-t-il trouver au bout de sa quête ? Lui-même ou un autre Jack ? Peut-on alors parler de transmutation ?

empty