• Le 20 mai 1498, trois vaisseaux portugais, après avoir doublé le cap de Bonne-Espérance, atteignent les côtes des Indes orientales. Cet événement majeur dans l'histoire du monde inaugure une longue période d'échanges entre Occidentaux et Orientaux.Chaque grande nation européenne, désireuse de disposer de sa propre Compagnie des Indes, met en place de puissantes institutions qui bénéficient du monopole des relations commerciales et maritimes. Le développement de leurs flottes transforme cette aventure en épopée maritime. La demande croissante de produits d'Asie conduit les Compagnies à rivaliser pour la conquête de nouveaux marchés. Installées peu à peu dans toutes les Indes orientales, elles deviennent de formidables machines de pouvoir, élément essentiel du processus de conquête du monde par les Européens.Le présent ouvrage est la première approche comparative consacrée aux différentes Compagnies des Indes.

  • Darlan

    Bernard Costagliola

    La biographie de référence du second dauphin de Pétain, fondée sur des archives inédites.
    Darlan a été, après Laval, l'interlocuteur d'Hitler. Missionné par Pétain, il s'est efforcé d'opérer un rapprochement entre la France et l'Allemagne.
    Nourrie d'archives longtemps fermées aux chercheurs, la vivante étude de Bernard Costagliola retrace la carrière de l'amiral ambitieux et dresse un bilan sans concession du « jeu » de Darlan, ce marin improvisé diplomate dans le contexte unique de l'Occupation. Darlan, contrairement à l'idée courante, fut un « super-collaborateur ». Avant de tomber à Alger sous les balles d'un résistant royaliste, le fidèle second de Pétain a poussé la collaboration beaucoup plus loin que Laval, prévoyant une cobelligérance de fait aux côtés des puissances de l'Axe, puis offrant au Reich l'alliance militaire. La France de Vichy aurait pu ainsi se retrouver en guerre contre l'Angleterre, voire contre les États-Unis en 1941-1942.

  • Cet ouvrage se veut une introduction scientifique à la connaissance de la mer, sous son aspect chimique, qui est probablement un des plus mal connus, mais aussi un des plus importants.


    La mer fait rêver. Elle invite au départ, à l´exploration. C´est d´elle qu´est venue la découverte des nouveaux mondes : jadis l´Orient des épices puis l´Amérique ; au XXe siècle, le développement de la civilisation du pétrole, du commerce mondial. Mais la mer ne peut se réduire aux espaces marins qui constituent cet irremplaçable milieu de communication : c´est un monde en soi dont les immenses profondeurs fascinent et intimident encore l´humanité - le rêve de Jules Verne. La science s´est penchée sur ce monde, au cours de la dernière génération et toujours davantage ; elle lui découvre une extrême richesse - l´incroyable diversité de la vie marine, les ressources minérales insoupçonnées des grands fonds - mais aussi d´une extrême fragilité, d´une chimie délicate. « Chimie », le mot est lâché : les équilibres chimiques et la diversité des éléments qui font la mer conditionnent au-delà de son évolution le devenir même de toute notre planète. La chimie contient les clefs qu´il nous faut connaître pour vivre en harmonie avec elle pour le bien de l´humanité. Des spécialistes de l´exploration et de l´étude scientifique de la chimie de la mer nous présentent ici comment les scientifiques peuvent : « comprendre la mer », ses courants profonds planétaires et séculaires qui jouent le rôle clef dans nos prévisions sur le changement climatique ; comment aussi les hommes peuvent « profiter de la mer » en y trouvant les ressources minérales (mais seront-elles exploitables ?) pour lesquelles nos continents nous promettent la pénurie, ou biologiques par des substances nouvelles promesses de bienfaits (médicaments par exemple). Mais ici comme ailleurs, sur mer comme sur terre, nos comportements sont bien irresponsables en matière d´environnement et une troisième partie de cet ouvrage, « la chimie pour aider la mer », appelle à l´utilisation de techniques pour lutter contre la pollution.

    Construit à partir du colloque « La chimie et la mer, ensemble au service de l´homme » présenté à la Maison de la Chimie le 22 octobre 2007, ce livre, grâce à l´enthousiasme et la grande compétence des ingénieurs et scientifiques auteurs des différents chapitres avertit le lecteur sur l´immense champ d´études - peut-être ultérieurement de conquêtes - que constitue le monde marin. Sans chercher à être exhaustifs mais en voulant d´abord sensibiliser le lecteur, les thèmes sont abordés sous l´angle des sciences chimiques qui permet de faire saisir la complexité des océans, et l´impérieuse nécessité que les hommes maîtrisent leurs interventions, sous peine de détruire ce milieu qui peut tant les aider.

  • The lighthouse, an indefatigable watchman, ceaselessly guides boats to their ports.This beacon of maritime signalisation has guided sailors since antiquity.The first known lighthouse appeared on the island of Pharos, and was the remarkable Lighthouse of Alexandria; however, it seems that volcanoes like Stromboli and its frequent eruptions were possibly at the origin of this invention, as the fires guided boats to their shores. Faced with the increasing development of modern navigational aids, these lone sentinels do not hold the same functional importance today. However, this work emphasises not only their role as a major architectural development, but also the place that they hold in the cultural heritage of the world. From the Lighthouse of the Whales (France) to the Lighthouse at the End of the World (Tierra del Fuego,Argentina), and passing by the Lighthouse of Green Island (Canada) and the Bell Rock Lighthouse (Scotland), this work invites the reader to rediscover the richness of these witnesses of other times.


  • L'abbé Poulain nous raconte la vie de celui qui fut l'un des plus célèbres corsaires de la ville de Saint-Malo : René Duguay-Trouin (1673-1736). Nous voici plongés dans la cité-corsaire fin du XVIIe et début du XVIIIe siècle alors que Louis XIV est le grand monarque de la France.


    Grâce à de nombreux documents et lettres, nous naviguons aux côtés de ces marins à travers les mers et à travers les combats impitoyables.


    Edition : 1882

  • Atlantide

    Olivier Merbau

    • Bookelis
    • 28 Septembre 2017

    L'histoire de l'Atlantide aux temps de sa splendeur comme à ceux de sa destruction n'est pas connue, et des cataractes de supputations se sont déversées dans l'abîme sans fond de l'imaginaire collectif. L'ignorance dans laquelle nous sommes de la géographie des temps antiques, notamment ce qui concerne le niveau des mers ou l'activité volcanique, aggrave encore ces lacunes. Cependant, ces dernières années, les moyens techniques modernes de fouilles ou de datation ont apporté des informations plus précises, parfois surprenantes, qui confirment la légende ou causent de nouvelles interrogations. Voici un point d'étape sur cette enquête menée au fond des âges par ce navigateur passionné des mystères du passé qu'est Olivier Merbau.

  • Aquatic Animals is a fascinating and surprising book that takes us to the mysterious marine world. Guided by a mythical being, your child will discover surprising facts about aquatic life.
    Ready to dive?

    The interactive picture books in the Word Box collection encourage the development of the child's vocabulary while having fun! Offered in French, English, and Spanish, they are also a great way to discover other languages, and show the right way to say words, thanks to the narration. At the end you will find questions, supplements, or games to have even more fun! The Word Box collection is designed to appeal to girls and boys.


  • Emile Souvestre (1806-1854)


    "Les vapeurs du matin venaient de s'entr'ouvrir ; le soleil illuminait les pointes arides de Pharmacuse et dessinait les rivages ombreux de Chypre..."


    Natif de Bretagne, Emile Souvestre a énormément écrit sur des sujets variés ; il reste connu pour ses écrits tournant autour de la Bretagne. Mais qui aime la Bretagne, aime aussi la mer...


    Dans ce recueil de cinq nouvelles, Emile Souvestre esquisse cinq histoires maritimes d'époques différentes, de pays différents ; mais le destin de chaque héros est lié à la mer.

  • Dans l'archipel des Comores, une légende raconte que naguère, le trône de la reine de Saba, transporté d'Arabie par des Djinns, aurait été jeté dans le volcan Karthala.
    En 1975, avec pour seul indice les inscriptions étranges d'une tablette d'argile, Diégo et son ami anjouanais Nourdine, à bord de la goélette 'Coralia' appareillent des Comores. Longeant la côte est de l'Afrique, ils remontent le chapelet des ports Swahilis, anciens comptoirs arabo-africains, à la recherche d'éléments qui accréditeraient cette légende, en même temps que pour renouer avec les origines de la famille de Nourdine.
    Mais arrive un moment où la 'Coralia' ne donne plus signe de vie... Leur ami, Jacques Céneré, capitaine d'un petit caboteur, avec qui le contact devait normalement être maintenu, doit les retrouver.
    Dans le ressac des indépendances et des révolutions, de rencontres en découvertes, d'aventures en révélations, leurs périples les conduiront des côtes de l'océan Indien aux rivages de la mer Rouge puis jusqu'au sultanat d'Oman...

  • The lighthouse, an indefatigable watchman, ceaselessly guides boats to their ports.This beacon of maritime signalisation has guided sailors since antiquity.The first known lighthouse appeared on the island of Pharos, and was the remarkable Lighthouse of Alexandria; however, it seems that volcanoes like Stromboli and its frequent eruptions were possibly at the origin of this invention, as the fires guided boats to their shores. Faced with the increasing development of modern navigational aids, these lone sentinels do not hold the same functional importance today. However, this work emphasises not only their role as a major architectural development, but also the place that they hold in the cultural heritage of the world. From the Lighthouse of the Whales (France) to the Lighthouse at the End of the World (Tierra del Fuego,Argentina), and passing by the Lighthouse of Green Island (Canada) and the Bell Rock Lighthouse (Scotland), this work invites the reader to rediscover the richness of these witnesses of other times.

  • 16 ans, sans diplôme, j'intègre l'école des mousses, puis les fusiliers commandos de la marine, et pour quelques mois la prison des Baumettes. Quarante-neuf ans plus tard, je rends ma carte de presse. Entre-temps j'ai été un an flic à la DST, et trente-huit ans journaliste, grand reporter, rédacteur en chef, P-DG pour le Groupe Hersant Média à La Réunion, ainsi qu'en Champagne-Ardenne et Picardie. J'ai aimé ce métier passionnément. J'ai parfois mis le pied en dehors des clous, loin des réseaux parisiens. J'ai arpenté le Tchad, les palais officiels en Guinée et au Cameroun, rejoint Ushuaia pendant la guerre des Malouines, suivi de près la vie politique des îles des Mascareignes et celle de l'archipel des Comores. J'ai croisé des chefs d'État, des « conseillers spéciaux », des hommes politiques de tous bords, des magistrats ? souvent soumis au pouvoir ?, des voyous petits et gros, dont deux d'entre eux m'ont laissé pour mort, le 10 septembre 1979. Après toutes ces vies, une chose est sûre : je quitte ce métier debout, sans jamais avoir plié.

    Création Studio Flammarion © Jérôme Sessini / Magnum Photos

  • Comme enfant du peuple allemand, Günter Gallisch a été un témoin privilégié de la progression politique d'Adolf Hitler et des conséquences de sa dictature pour son pays, le fameux IIIe Reich. Prétextant dès 1933 que le Traité de Versailles et ses conditions trop sévères interdisait à l'Allemagne toute renaissance, le Führer mettra en oeuvre des mesures qui promettaient au peuple un avenir meilleur.

    Or, dès le début de la Seconde Guerre mondiale, le régime qui devait durer mille ans connaît des ratés. Discipline, obéissance et par la suite brutalité, peur et mouchardage deviennent la norme tant en campagne que dans les villes. La débâcle qui s'en suivra frappera les Allemands de plein fouet et causera leur défaite aux mains des Alliés.

    Tout ce temps, Günter Galisch était aux premières loges. Pour une des premières fois, un témoin privilégié de cette fascinante époque raconte ce qui se passait vraiment en Allemagne, non pas parmi les bonzes militaires ou les classes politiques dominantes, mais au niveau de la rue, chez une population qui a longtemps cru que l'avenir passait par le nazisme.

  • Ramsar (Iran) 1971 : plusieurs pays signent une entente visant à conserver les terres humides sous la route aérienne des oiseaux migrateurs - 15 juillet 1987 : le marais de l'Isle-Verte est déclaré site Ramsar - La première partie de l'ouvrage décrit comment régnaient les maîtres incontestés des immensités marécageuses. La deuxième partie suscitera davantage l'intérêt des amateurs de science naturelle en expliquant la naissance de l'océanologie dans le Bas-Saint-Laurent et en décrivant le travail des biologistes et des naturalistes qui ont transformé le marais de l'Isle-Verte en réserve faunique et en site Ramsar.

  • Tanambo

    Diego Brajerac

    Madagascar, début des années 1970, la Grande Île vit sa deuxième révolution.

    À Diego-Suarez, ancienne base navale française, les changements politiques viennent perturber le quotidien des habitants dont une poignée de Blancs rescapés de guerres, petits trafiquants et combinards, ou coopérants fonctionnaires. Ils assistent, impuissants, à l'accélération de l'histoire, la main mise d'un Etat totalitaire, l'indépendance des Comores, tout en tentant de résoudre le meurtre de l'un des leurs.

    Tanambo est un récit hybride, entre roman historique et fable sociale.

  • On ne guérit jamais de la guerre. On n'accepte pas d'y avoir tant souffert et on ne se sent guère plus soulagé d'y avoir survécu. On se prétend simplement chanceux. Une chose est sûre, c'est qu'une fois démobilisé, il faudra faire preuve de résilience pour le reste de sa vie. Bien des anciens combattants blessés dans leur cur et leur corps ont tenté et tentent toujours d'oublier ces jours sombres où ils ont traversé rien de moins que l'enfer. Pourtant, lui-même protagoniste de la Seconde Guerre mondiale, Germain Nault veut se souvenir, afin que les sacrifices de ses frères d'armes n'aient pas été vains. Cet ancien militaire désire offrir ses réminiscences à la mémoire collective pour que son histoire ne s'éteigne pas avec lui, comme c'est le cas de trop d'anciens combattants. Par son témoignage, il révèle et célèbre le courage de ses pairs dans leur contribution à l'une des plus grandes guerres de l'histoire.

    Dans ce récit captivant, Germain Nault relate son parcours au sein de l'Armée canadienne. Enrôlé volontairement en septembre 1941, il est envoyé en Angleterre après un entrainement des plus exigeants au camp de Valcartier, près de Québec. Après le tristement célèbre Débarquement de Normandie, il prend part aux différentes campagnes alliées, en support au Régiment de la Chaudière.

    Le Débarquement de Normandie... il l'a vu, il le voit encore: ses amis blessés, tués ou maltraités. Il dut pourtant poursuivre sa route afin de combattre jour après jour sur les routes de l'ouest de l'Europe, toutes souillées du sang de milliers de victimes militaires et civiles. Bien des traumatismes auraient pu briser cet homme à tout jamais. Il a pourtant survécu en regardant droit devant lui et en imaginant un avenir meilleur.

empty